Hugo Clément / Desprez, Caignol

17% Complete
17%
funded
6 000 €
goal
0
days left

PROJET PARRAINÉ PAR ​:

@BulkoLyon                                  Circul'R                                   Day by Day                                Mamie Marie


________________________________________________________________________________


VERSION FRANCAISE


Résumé du projet


       Vous avez sûrement entendu parler des « Smart City », ce modèle de ville intelligente et futuriste auquel de plus en plus de métropoles tentent de se conformer.

    Ces villes sont à la pointe de la technologie, intégralement connectées grâce aux NTIC (Nouvelles Technologies d’Information et de Communication) dans le but d’améliorer chaque aspect de la vie quotidienne de ses citoyens : Transports, Énergies, Éducation, Alimentation…


       Passionnés par ce phénomène, nous avons tous deux décidé de consacrer notre mémoire de fin d’études à ce sujet.


Force est de constater que concernant les infrastructures, les réseaux de distributions et l’urbanisme en général, les recherches sont déjà très avancées. En revanche, un constat s’impose : la question de l’alimentation « intelligente » n’est que trop rarement posée.

Pour autant, nous connaissons les conséquences de notre mode de consommation actuel : obésité chez les uns, famine chez les autres, gâchis alimentaire et dérèglement des écosystèmes, tous ces phénomènes imposent une réflexion et un questionnement concernant notre avenir et notre santé.


       Á la recherche de solutions innovantes allant dans le sens d’une production alimentaire plus réfléchie et adaptée aux besoins des sociétés de demain, nous avons découvert l’urban farming.

Ce mouvement consiste à implémenter des espaces de culture au cœur des villes, favorisant ainsi la sécurité alimentaire et les circuits courts.


Fraîchement diplômé d'école de commerce nous avons décidé de consacrer une année à la réalisation d'une série de reportages à propos des Smart Cities et notre premier projet concerne l’urban farming.


Des initiatives existent aux quatre coins du monde mais sont pour la plupart encore très peu développées car très souvent issues de mouvements citoyens et à l’initiative des villes elles-mêmes. Particulièrement développées dans les pays asiatiques, nous souhaitons partir à la rencontre des citoyens qui se sont engagés dans le mouvement de l’urban farming, découvrir leurs méthodes, comprendre l’étendue et l’intérêt de ces solutions innovantes puis les partager avec le plus grand nombre d’entre vous.


       Pour cela il nous semble qu’un reportage représente la meilleure manière de retranscrire nos expériences vécues, les futures découvertes de projets et les rencontres de citoyens engagés.


 L’année dernière nous étions partis à la rencontre des entrepreneurs Lyonnais et nous avons réalisé des interviews avec chacun d’eux, ces échanges furent particulièrement enrichissants et nous ont permis d’en apprendre énormément sur le monde de l’entreprenariat. C’est donc fort de cette expérience que nous avons décidé d’opter pour les interviews et le reportage pour retranscrire notre expérience à la découverte de l’urban farming en Asie. A terme, nous souhaitons créer une réelle communauté de citoyens intéressés par ces nouvelles formes d’agriculture et mettre à profit l’expérience et les projets que nous aurons découvert en créant ensemble nos propres espaces d’urban farming, au cœur de nos villes.  


Au total nous avons besoin de 6.000 € et ce pour financer un mois et demi dans quatre villes d'Asie et un reportage de 30 min.


- Avions A/R + Voyages : 2.000 € 

- Logement :                       2.000 €

- Matériel :                           2.000 € 


Nous souhaitons poser le contexte global puis revenir jusqu’au particulier et in fine voir si on peut imaginer mettre en place cela en France.


Les raisons d'un tel projet


       Face aux phénomènes d’accroissement démographique et d’urbanisation massive qui vont avoir lieu dans les d’ici à 2050, la nécessité de devoir adapter nos villes pour répondre à ces problématiques futures devient évidente et a depuis longtemps été comprise par nos pouvoirs publics. Dans cette optique, de plus en plus de ville ont décidé d’adopter une politique de développement « Smart City ». Celle-ci prennent en compte de nombreux axes parmi lesquels certains sont déjà très largement développés comme les transports, les réseaux de distributions d’eau et d’énergies ou encore des bâtiments moins énergivores, en somme tout ce qui touche aux infrastructures. Mais certains autres aspects sont quasiment inexistants dans les plans de développement, à commencer par celui de l’alimentation.


      Pourtant son importance est capitale et certaines solutions existent, de nombreuses initiatives citoyennes sont lancées aux quatre coins de la planète et très souvent elles rencontrent une grande popularité au sein des communautés locales. Ces initiatives permettent à la fois d’améliorer la sécurité alimentaire des personnes y participants mais également de créer des emplois localement. Malgré ces intérêts non-négligeables, trop rares sont les villes et les acteurs du monde des Smart Cities avoir décidé de mettre en place eux-mêmes de tels projets, ce qui freine le développement des initiatives citoyennes.


       L’objectif de ce reportage est d’apporter des solutions concrètes sur l’implantation de l’urban farming au cœur de nos villes et de les délivrer aux acteurs publics, afin que eux aussi puissent prendre conscience de l’intérêt et de la faisabilité de ces projets. Nous voulons connecter les acteurs de l’urban farming et ceux des villes actuelles et futures Smart Cities.


Un challenge risqué


Entre interviewer des entrepreneurs Lyonnais et les urbans farmers Hongkongais il n'y a qu'un pas, ou qu'un vol, c'est le pari que nous prenons.


       Nous avons beaucoup voyagé dans le cadre de nos études et donc, à de nombreuses reprises déjà, été confrontés à l’inconnu, livrés à nous-même. Que ce soit à Sydney, Singapour, Bruxelles ou encore Londres nous avons toujours su nous intégrer, travailler et nouer des relations avec des personnes de cultures différentes.


C’est fort de ces expériences enrichissantes et dans cette même lignée de rencontres et de partages que s’inscrit notre projet de reportages.


      Nous avons d’ores et déjà entamé la prise de contact avec des urbans farmers locaux afin de fixer des dates de rencontres et pouvoir construire notre voyage autour de ces rendez-vous. Concernant la logistique nous souhaitons en organiser le maximum possible en amont, c’est à dire les billets d’avions, les déplacements en train, le logement dans chaque ville et le story-board du reportage. Néanmoins, nous laissons volontairement une place à la liberté, a l’imprévu, car ils font la beauté d’une telle aventure.

Concernant la réalisation du reportage nous avons développé des compétences de montage vidéo au fil de nos études et de nos stages. Nous possédons un peu de matériel vidéo mais nous souhaitons commencer notre voyage par la ville de Shenzen, ville-paradis de l’informatique, afin justement de s’équiper en conséquence et pouvoir réaliser un reportage de grande qualité, tant sur le fond que sur la forme.


Toute aide est bonne à prendre !


Nous recherchons principalement un moyen de financer notre projet, mais si vous possédez des compétences techniques, du matériel, des contacts ou que vous pouvez promouvoir notre projet auprès de votre entourage ou toutes autres initiatives visant à rendre possible ce projet, celles-ci seront les bienvenues et grandement appréciées !


_________________________________________________________________________________


ENGLISH VERSION


Project Summary


You may already have heard about the « Smart Cities », this concept of connected and quite futuristic cities towards many current megacities are trying to reach for their future. Those cities use the very best technologies, are integrally connected by using ICT’s technologies in order to improve every aspects of their citizen’s daily life : commute, energy, education, alimentation.


Passionate about this phenomenon and the future of our cities, we both chose to dedicate our Research Paper on this topic. We realized that in terms of infrastructures, distribution networks, and more generally everything link to the urbanism, they have already found many “Smart” solutions. But when it comes to “how we’ll eat tomorrow”, we found nothing. However we know the consequences of our today’s way of consuming food and it’s hard to believe we could keep it this way in our future “Smart Cities”. Obesity on one hand, hunger on the other hand, food-wasting and ecosystems disruption. All those consequences can no longer continue and require some questioning on our future health.

While we were looking for alternatives towards a smarter and more suitable solutions for tomorrow’s world, we found the urban farming. This farming method is based on implementing growing area at the very heart of the cities, enabling food safety and promoting short distribution channels.


Just graduate from our business school, we’ve decided to take a year break to entreprendre and develop some projects we really care about and one them is a web-series about the Smart Cities concept and the first episode will be about urban farming. Plenty projects exist around the world but, for the most of them, they’re citizens initiatives and not back by any government or local institutions. Asia is a great pioneer in that field, most of the projects we found are based in China and South-Korea and that’s why we want to go there to meet and interview the people involved in those projects, discover their methods, the benefits they get from those initiatives and bring back some fresh ideas in order to share them with you and then develop them all together !


To make this come true, we thought that a reportage would be the best way to share our experience, our discoveries and the testimonials we’ll get from the people we’ll met. Last year we did interviews of entrepreneurs from Lyon, those meetings were such a rewarding experiences and we learned a lot about the entrepreneurship environment. Building on our experience in Lyon we want to step up and now go abroad to keep interviewing entrepreneur and share our discoveries with all of you for our project of urban farming reportage in Asia. Our aim is not just the reportage itself but really to create a community of urban farming enthusiastic citizens and leverage our experience by create altogether some urban-farming related projects, within our cities.


Totally we ask for 6 000 €, for what? 1 month and a half in Asia, across 4 cities, and a 30 minutes reportage.


Round-trip tickets: 2 000 €

Accommodations: 2 000 €

Audio/Video materials : 2 000 €


Why this project ?


In the coming decade, Earth will have to face some massive phenomenon of urbanization and population growth. This will clearly require changing and adapt our cities. In that perspective, many public actors have already set up a Smart City agenda to develop their cities towards that kind of connected and more resilient environment. Smart City include quite a lot of different aspects, from connected buildings to more efficient public transports, including also efficient water and energy distribution through smart grids. In those fields, researches, discussions and even concrete realizations are already set up.  But a city environment isn’t just about buildings and roads, many other factors are as important and some of them are simply not part of Smart City development plans. Unfortunately, it looks like food is one of them.


Yet, food is at the heart of what shapes a city and some smart food solutions does exists. Most of them are coming from citizens initiatives: simply people who wants to increase their resilience by growing their own food. Those initiatives are often quite popular are bring some social cohesion, in addition to many economics benefits. Besides those interests, public actors are quite often not involved in those projects, they don’t promote or back them which restraint their scalability and their potential. Seoul is one of the only example of cities in which the public actors have decided to put urban farming as part of their urbanization development plans.


Our aim through this reportage is to bring back from Asian cities some concrete solutions on how to implement urban farming in the very heart of cities, show their interest in terms of economics, employment, food security and social cohesion. Then we want to narrow the gap between Smart City actors and urban farmers to make them work together with the aim of making a better city environment.


A challenging trip


Between interviewing French entrepreneurs and Asian urban farmers there is only one step, or one flight, that’s the challenge we take.

We travelled a lot during our studies, for internship our students exchange, we had to face the unknown and adapt ourselves to an entirely new environment, culture. Whether it was in Sydney, London or Singapore, we always found solutions to meet, work and have fun with local people. We know how to do it and we’re confident about this travel in Asia. Building on those vibrant and rewarding experiences, we’re confident about successfully handle this travel across some of the biggest Asian cities.


We already started our initial contact with the Asian urban farmers in order to set up rendez-vous and organize our trip around those meetings. Concerning the logistic part, we want to organize it as much as we can, which mean the flights tickets, the internal travel, the accommodations, the reportage’s story-board. Nonetheless, we voluntarily want to leave some space for the unexpected, because this is what makes travel so charming.

About the realization, we developed some video-editing skills through our internship experiences. We have some video materials, but not as much as we need for the quality we want to reach, that’s one of the reason why we want to step in Shenzen, a well-known city for its IT materials market and business.

What we need first is obviously money, but (don’t worry we thought about you guys broke like us/we’re all broke) that’s not the only way you can help us! If you got contact, video materials, skills in video-editing or any advises (or you just want to to talk), FEEL FREE TO ASK WE’LL BE PLEASED TO ANSWER ! :)

{{ up.day }} {{ up.month }} {{ up.year }}

{{ up.title }}

{{ up.description }}

{{ comment.first_name }} {{ comment.last_name }}

{{ comment.comment }}

  • {{ backer.first_name }} {{ backer.last_name }}
    Reward: {{ backer.reward }}
    {{ backer.date }}
    {{ backer.amount|number:0 }}